Quel logiciel professionnel pour traiter vos photos ?

Avec la révolution numérique, le développement des images ne se déroule plus en laboratoire, mais directement sur un ordinateur avec un logiciel de post-production. Avec des images au format RAW, véritable négatif numérique, le travail de développement existe toujours, mais sous une forme différente de l’argentique : importation des images depuis la carte mémoire, sélection des bons clichés et suppression des déchets, traitement des images avec le choix du contraste, de la balance des blancs, de la saturation, de la netteté, de la réduction du bruit lorsque la sensibilité ISO est importante, ou encore recadrage (crop). Une fois vos clichés « développés », la post-production n’est pas terminée : il faut désormais légender chaque image avec les champs IPTC, puis exporter les fichiers RAW au format JPEG.
Vous pouvez garder les fichiers RAW originaux, mais dans la mesure où cela prend beaucoup de place, il est plus raisonnable de ne conserver que les fichiers JPEG traités à partir des RAW. Vous trouverez sur cette page une sélection des meilleurs logiciels, payant pour la plupart, mais que vous pouvez essayer gratuitement quelques jours.

Lightroom 4 (PC et Mac)

Photoshop Lightroom est un logiciel conçu par Adobe pour les photographes professionnels ou expérimentés. Il a vocation à gérer rapidement vos photos de l’importation à la publication et à remplacer le très célèbre logiciel Photoshop. Sa double compatibilité PC et Mac en fait le leader des logiciels de post-traitement. Lightroom propose de très nombreux outils (galerie web en Flash ou en HTML, gestion du bruit excellente, correction automatique de la distorsion, pinceaux pour un traitement local, etc.) et bénéficie de la grande expérience d’Adobe en matière de traitement des images.

L'interface de Lightroom

Le traitement du bruit excellent est excellent.

Éditeur / Prix
Adobe / Environ 135 euros.
Téléchargement http://www.adobe.com/fr/products/photoshoplightroom/
Plateforme Windows / Mac OS
Les + Excellente gestion du bruit, correction automatique de la distorsion, compatible PC et Mac, envoi d’une galerie web par FTP, moins gourmand qu’Aperture en ressources mémoire et CPU, insertion de filigrane pour mentionner le nom du photographe
Les - Sur Mac, il est beaucoup plus cher que son concurrent direct, Aperture. L’envoi d’une image par FTP (hors galerie web) nécessite un plug-in, ergonomie discutable.

Ci-dessous, une galerie Web générée par Lightroom.

Aperture 3 (Mac)

Proposé par Apple pour concurrencer Lightroom et disponible uniquement sur Mac OS X, Aperture propose grosso modo la même chose que Lightroom, mais avec une meilleure ergonomie. Gourmand en ressources, Aperture n’est pas vraiment conçu pour fonctionner de manière fluide sur une machine peu puissante. Puisqu’Apple a quelques milliards de Dollars de trésor de guerre, le rachat et l’intégration des fonctionnalités de DxO Optics Pro dans Aperture serait l’idéal, on peut toujours rêver…
Contrairement à Lightroom, Aperture ne propose pas une excellente gestion du bruit, ni de correction automatique de la distorsion. Dommage !
Un outil pinceau très pratique permet d’appliquer un traitement (contraste, assombrir, éclaircir, saturation, floue, netteté, bruit…) sur une zone spécifique de l’image : idéal pour retoucher un ciel par exemple. Une fois les raccourcis clavier maitrisés (C pour un recadrage, F pour le plein écran, Maj + pour noter une image, G pour redresser l’horizon), le traitement de 500 ou 600 clichés RAW est assez rapide : comptez une petite heure avec l’exportation en JPEG sur un MacBook Pro. Par ailleurs, Aperture est parfaitement intégré à Mac OS X, aux réseaux sociaux, et propose des outils complets pour générer une galerie web (en HTML) ou imprimer un livre : pratique pour partager vos images rapidement. Pour moins de 65 euros, Aperture reste un excellent choix.

Fenêtre Aperture par défaut.

Gros plan pour effectuer le traitement.

Éditeur / Prix
Apple / Environ 63 euros
Téléchargement http://www.apple.com/fr/aperture/
Plateforme Mac OS (64 bits)
Les + Tarif attractif, traitement par lot efficace, outils « pinceau » et « retoucher » pratiques pour supprimer les poussières d’un ciel ou les défauts d’un visage, multi-écrans, insertion de filigrane pour mentionner le nom du photographe
Les - Traitement du bruit médiocre par rapport à Lightroom, pas de FTP intégré, gourmand en ressources : 4 Go de RAM et processeur i5 ou i7 conseillés. On attend désespérément la version 4 qui ne devrait plus tarder…

Ci-dessous, Aperture en mode plein écran (touche F)

Photo Mechanic (PC et Mac)

Photo Mechanic n’est pas vraiment comparable à Lightroom et Aperture : il s’agit d’une visionneuse et catalogueuse. Photo Mechanic est une application très rapide, même avec des fichiers RAW volumineux, beaucoup plus rapide qu’Aperture ou Lightroom, y compris sur une machine peu puissante. En tant que visionneuse, ce logiciel a un gros avantage : il n’est pas nécessaire de décharger une carte mémoire pour traiter une image et l’envoyer par mail ou par le module FTP intégré. Photo Mechanic permet de consulter, de renommer, et de retoucher vos images depuis un dossier quelconque sur le disque dur ou directement depuis la carte mémoire. Ces qualités font de Photo Mechanic une référence pour de nombreux photographes de presse, notamment outre Atlantique, mais il est nécessaire d’utiliser un logiciel supplémentaire, comme Photoshop, lorsque l’on souhaite retoucher une image (contraste, saturation, etc.).

Fenêtre globale de Photo Mechanic

Fenêtre d'édition

Editeur / Prix
Camera Bits / 150 dollars (environ 130 euros)
Téléchargement http://www.camerabits.com/site/PhotoMechanic.php
Plateforme Windows / Mac OS
Les + Très rapide, que ce soit en JPEG ou en RAW, FTP intégré, champs IPTC complets et renommage des photos, un must pour le photo-reporter.
Les - Interface vieillissante. Pas de retouche possible (contraste, exposition, etc.), en Anglais uniquement.

Ci-dessous, la fenêtre des champs IPTC permettant d’écrire une légende.

DxO Optics Pro (PC et Mac)

Spécialisé dans le développement des fichiers RAW, DxO Optics Pro est un as pour corriger les défauts optiques de vos objectifs (aberrations chromatiques, distorsion, vignettage) et pour réduire le bruit à haute sensibilité ISO. Lors d’une importation, DxO télécharge automatiquement le module de correction adéquat en détectant dans les données EXIF de vos images le type de boitier utilisé et le modèle précis de l’objectif.
Hélas DxO est globalement plutôt lent et ne possède aucun outil pour légender les images. Comme je le disais plus haut au sujet d’Aperture, l’idéal (à mon humble avis) serait qu’Apple (ou Adobe) rachète ce logiciel est l’intègre complètement à Aperture (ou Lightroom) !

Téléchargement automatique d'un module optique pour Canon 1D Mark IV et 16-35 f/2.8 L.

L'interface "Traiter"

L'interface "Personnaliser"

Editeur / Prix
DxO Labs / Environ 150 euros pour la version Standard (boitiers amateurs et semi-pros) et 300 euros pour la version Elite (pour boitiers professionnels comme les Nikon D3 et D4, et les Canon 1D et 5D)
Téléchargement https://shop.dxo.com/login.php?CountryShow=France
Plateforme Windows / Mac OS
Les + Nombreux traitement automatique, gestion du bruit très efficace, corrections des défauts optiques (aberrations chromatiques, distorsion, vignettage) spectaculaires, mode pseudo HDR très pratique.
Les - Version Elite un peu onéreuse ! Surtout efficace avec les objectifs et boitiers populaires. Retouche locale limitée. Pas de gestion des champs IPTC. Traitement un peu lent : une machine puissante est un plus incontestable pour utiliser DxO.

Ci-dessous, l’outil d’ajustement automatique et la comparaison avant/après.

Bibble Pro (PC, Mac, Linux)

Seule application professionnelle compatible avec Linux (Fedora Core ou Ubuntu), OS X et Windows, Bibble permet de développer des fichiers RAW avec la possibilité d’utiliser des calques ou des « régions » pour effectuer des retouches locales. Il intègre également l’excellent plug-in de réduction de bruit : Noise Ninja. Contrairement à Aperture et Lightroom, un plug-in sur Bibble est parfaitement intégré et non destructif : le logiciel ne crée pas une copie en TIFF. Globalement, je trouve Bibble un peu à la traine par rapport à Lightroom et Aperture, mais le mieux reste de l’essayer et de vous faire votre propre avis.

L'interface de Bibble

Fenêtre d'édition

Editeur / Prix
Bibble Labs Inc. / Environ 170 euros
Téléchargement http://bibblelabs.com/
Plateforme Windows / Mac OS / Linux (Fedora Core ou Ubuntu)
Les + Plugin Noise Ninja intégré, compatible avec Linux, correction des défauts de l’objectif (aberration chromatique, vignettage), interface classique
Les - Pas d’importation automatique, pas de FTP

Ci-dessous, le mode plein écran de Bibble.

Capture One (PC et Mac)

Capture One est une bonne alternative à Lightroom sur PC et à Aperture sur Mac. L’interface est intuitive et très agréable. Ce logiciel propose grosso modo les mêmes outils que Lightroom et Aperture : suppression des poussières, correction du vignetage, réduction du bruit, recadrage, redressement de l’horizon, accentuation, balance des blancs, récupération des hautes lumières, module noir et blanc, gestion des IPTC pour légender…

Le classique histogramme

L'interface de Capture One est agréable

Editeur / Prix
Bibble Labs Inc. / Environ 300 euros
Téléchargement http://www.phaseone.com/
Plateforme Windows / Mac OS
Les + Interface très agréable, catalogueur, pinceau pour retouche locale, module noir et blanc efficace, superposition de deux images, bon rendu des images. Une bonne alternative à Lightroom sur PC et à Aperture sur Mac.
Les - Pas de FTP, globalement moins rapide que Lightroom.

Ci-dessous, le mode plein écran de Capture One.

Les logiciels présentés sur cette page ont tous leurs propres avantages et inconvénients, profitez de la période d’essai (entre 15 et 30 jours) pour les télécharger gratuitement et pour vous faire votre propre idée. Personnellement, étant sur Mac, j’ai une préférence pour Aperture (pour les fichiers RAW) et Photo Mechanic (pour les JPEG, qui est très très rapide pour afficher/envoyer une photo par FTP ou mail), mais je n’ai pas un usage universel !

Johan BEN AZZOUZ

CaptureNumerique.com sur Facebook