Comment choisir un sac photo ?

Trouver le sac photo parfait permettant de transporter et protéger votre précieux matériel relève de la science-fiction ! En fonction du type d’événement à couvrir et donc du matériel à emmener, un sac sera plus adapté qu’un autre, ce n’est donc pas un sac photo dont il est question, mais de plusieurs dans la mesure du possible !

Un sac photo à roulettes, à bandoulière (à gauche), et un sac pour ordinateur 15″

Le sac à dos (transport du matériel, randonnée)

Ce type de sac est le plus courant et le plus confortable, il offre une capacité de charge importante et le choix est vaste en magasin et sur internet : il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Les modèles de base accueillent typiquement un boitier avec deux ou trois objectifs supplémentaires. Les plus gros sacs à dos peuvent accueillir plusieurs boitiers pros et objectifs, dont un 400 ou un 500mm ainsi qu’un ordinateur portable et un trépied ou monopode. Le sac à dos a toutefois un gros défaut : la difficulté d’accès au matériel, il est souvent nécessaire de poser le sac pour utiliser votre matériel. Un défaut qui peut être corrigé par le choix d’un sac n’ayant qu’une seule bretelle permettant de faire pivoter le sac pour accéder au matos, la contrepartie étant une moins bonne répartition du poids sur vos épaules.
Lors du choix d’un sac à dos, vérifiez bien la hauteur intérieure du sac, notamment si vous utilisez un reflex avec son grip ou un boitier professionnel. Attention également au look trop typé « photo » : les malfrats ne sont pas idiots et un beau sac Lowepro type Vertex 300 AW flambant neuf contient rarement que de la bouffe et de l’eau !

Un sac à dos Crumpler Italian Connection : il a l’avantage de ne pas ressembler à un sac photo et on peut y mettre un ordinateur 15″, 2 boitiers pros, un 70-200, et un grand-angle 16-35 ou un 24-70 ainsi que des bricoles (chargeur, lecteur de cartes…)

Les marques de référence : Lowepro, Think Tank, Vanguard, Kata, Crumpler, Tamrac, Manfrotto

Le sac bandoulière (reportage, court déplacement)

Le sac du reporter par excellence qui offre un excellent accès au matériel et donc une grande réactivité. Si vous avez peu de matériel, le sac bandoulière peut être votre unique sac photo sans problème, après c’est une question de goût.

Les modèles de référence : Domke (F-1X, F-2, et F-3X), Think Tank (Retrospective 10, 20, 30), National Geographic (NG 2477, NG 2475), Lowepro (Stealth Reporter, Nova, Magnum)

Un sac bandoulière, ici le Think Tank Retrospective 30. On peut y mettre un boitier pro avec un objectif 16-35 monté, ainsi qu’un 70-200 2.8 avec pare-soleil inversé, et un 24-70 ou un 135 : dans cette configuration le portage reste confortable. Une large pochette peut accueillir un iPad ou un MacBook Air, et l’avant du sac peut accueillir deux boitiers pros supplémentaires : mais dans ce cas, ça pèse lourd et ça reste donc une solution de secours !

Le sac-valise à roulettes (voyage, stockage du matériel)

Robuste et d’une grande capacité : c’est le sac idéal du photographe de sport qui transporte une grande quantité de matériel d’un stade à l’autre. Pour les voyages en avion, rien de tel qu’une très résistante valise Pelicase.

Les marques de référence : Think Tank, Pelicase, Lowepro

Une valise Think Tank Airport International : l’outil idéal pour couvrir un match de football ou prendre l’avion. On y met deux boitiers pros, un 300 ou un 400 2.8, un 16-35, un 70-200, un ordinateur de 15 ou 17″, ainsi que de nombreux accessoires et documents.

Le sac Topload

Comme son nom l’indique, c’est un sac avec une ouverture sur le dessus. Pratique pour ne transporter qu’un boitier avec un objectif monté. Se porte en bandoulière, à la main, à la ceinture, ou par harnais ventral.

Les marques de références : Lowepro, Think Tank, Vanguard, Kata, Crumpler, Tamrac, Manfrotto

Le sac de ceinture

Peu discret et de faible capacité, le sac de ceinture offre un accès très rapide au matériel. C’est une solution pratique si vous avez déjà sur le dos un sac contenant vos effets personnels ou un porte bébé.

Les marques de références : Lowepro, Think Tank, Kata

L’étui pour objectif

Conçu pour transporter un seul type d’optique, l’étui est en général doté d’une bandoulière pour les gros modèles (70-200, 300) qui se portent donc à l’épaule. Les étuis pour petits objectifs (24-70, 135, 50…) peuvent se porter sur une ceinture. Pour transporter un 300 2.8 ou un gros objectif sur de petits événements, il est très pratique d’emporter son boitier et quelques cailloux (70-200, 16-35) dans un sac bandoulière, et de glisser le 300 dans un étui comme le Lowepro Lens Case 5. Une alternative qui s’avère plus efficace en terme de réactivité que l’usage d’un sac à dos. L’étui est utilisé dans ce cas uniquement pour le transport : une fois sur place ce dernier reste dans la voiture et le 300 vient directement sur l’épaule du photographe.

Les marques de références : Lowepro, Think Tank

Un étui Lowepro Lens Case 5 et un objectif Canon 300 2.8

Les points importants à vérifier

Le poids et la taille du sac (est-il compatible avec les bagages cabines lors d’un voyage en avion ?), la contenance interne (surtout si vous avez un grip sur votre boitier et des objectifs lumineux), la modularité des compartiments, la résistance à la pluie et au sable (tissu imperméable, housse externe de protection contre les averses), le confort de portage (largeur des bretelles, présence de harnais, matière antitranspirante pour le dos), et la présence d’un support pour trépied ou monopode. Le look a également son importance : un sac trop typé photo/vidéo peut attirer les convoitises de personnes mal intentionnées. Enfin, pensez à vérifier si le sac de votre choix dispose d’un espace pour ranger vos effets personnels comme le téléphone, vos papiers, un GPS, ou encore une petite bouteille d’eau.

Le sac polyvalent n’existe pas : si vous devez choisir un seul sac, il faudra hélas faire des concessions. Si vous avez la possibilité de vous offrir plusieurs sacs : l’achat d’un sac bandoulière et d’un sac à dos est un très bon compromis pour faire face à de nombreuses situations.